Français

L’histoire de l’ANABPN 

 L’Association nationale des agents du bâtiment des premières nations (ANABPN) est un organisme national sans but lucratif. Elle représente les personnes qui offrent des services techniques en matière de construction et de rénovation résidentielles, commerciales et institutionnelles (ex. : examen des plans, inspections, recommandation de travaux de réparation, soutien technique et services de consultation) dans des collectivités des Premières nations et les collectivités autochtones. Quelque 250 à 300 personnes travaillent dans ce domaine. En savoir plus (PDF)

Les sections de l’ANABPN

Le réseau de l’ANABPN est réparti en six sections qui couvrent la Colombie-Britannique, les Territoires, les Prairies, l’Ontario, le Québec et les provinces de l’Atlantique - personnes-ressources

Partenaires et commanditaires

Qu'il s'agisse de finances, d'éducation, de santé ou de construction résidentielle, la formation de partenariats est des plus importantes dans le monde complexe d'aujourd'hui. C'est d'autant plus vrai pour une nouvelle organisation caressant des ambitions comme l'ANABPN.

Info ANABPN 

Une voix nouvelle et forte pour les agents du bâtiment des Premières nations

Après des années de discussion, les inspecteurs en bâtiment des Premières nations ont une organisation professionnelle qui leur est propre – l’Association nationale des agents du bâtiment des premières nations (ANABPN). Le choix de la désignation « agent du bâtiment » reflète la multiplicité et la variété des tâches qu’assument couramment les inspecteurs des Premières nations dans leurs collectivités et qui dépassent la simple inspection sur place des bâtiments. L'ANABPN représente les membres des Premières nations qui offrent des services techniques en matière de construction et de rénovation résidentielles, commerciales etinstitutionnelles, ce qui englobe l'examen des plans, les inspections, la recommandation de travaux de réparation, le soutien technique et les services de consultation relatifs à la construction dans les réserves.

L'Association s'est fixé un large éventail d'objectifs dans le secteur du logement des Premières nations, mais elle s'emploie principalement à représenter les intérêts réels de ses membres dans le vaste domaine du perfectionnement professionnel. Conséquemment, l'ANABPN a formulé les grands objectifs suivants :

  1. représenter les personnes qui fournissent des services techniques dans les collectivités des Premières nations;
  2. définir des normes professionnelles nationales afin d'assurer l'acquisition de compétences essentielles minimales;
  3. établir des processus nationaux d’agrément et d'accréditation;
  4. mettre en oeuvre des programmes et des politiques en matière de développement du potentiel dans ce domaine;
  5. préconiser des politiques de logement qui favoriseront de meilleures pratiques en matière de construction et de rénovation et, au bout du compte, l'amélioration des conditions de logement dans les collectivités des Premières nations.

Téléchargez L’ANABPN en bref (PDF), un document d’une page qui décrit brièvement l’ANABPN et son rôle au sein de la collectivité.

Portée de la fonction des agents du bâtiment des Premières nations

Le titre d’agent du bâtiment des Premières nations (ABPN), marque de commerce déposée de l’ANABPN, désigne un professionnel qui utilise sa formation et son expérience pour évaluer des plans et des devis liés à la conception et à la construction de bâtiments et de structures de tous genres. L’ABPN veille à ce que les objectifs touchant la sécurité des constructions, la sécurité incendie, la salubrité, l’accessibilité et la protection des bâtiments soient atteints avant que les lieux soient occupés. De plus, l’ABPN mise sur sa formation, son expérience et sonprofessionnalisme pour faire objectivement rapport sur les aspects suivants des bâtiments existants : utilisation, état, réparations nécessaires et sécurité. À cette fin, l’agent fait des examens visuels et superficiels, et fait l’essai des commandes externes.

L’ABPN assume donc des responsabilités que l’on associe à d’autres professions, notamment, aux agents du bâtiment municipaux, aux inspecteurs en bâtiments, aux inspecteurs en sécurité incendie, aux formateurs et, dans certains cas, aux évaluateurs immobiliers.